Retour sur tous ces commentaires entendus pendant ma grossesse

Lola vient d’avoir 4 mois et alors que je la regarde s’agiter sur son tapis d’éveil tel un petit asticot, souriante et pleine de vitalité, je repense à tous ces commentaires que j’ai pu entendre pendant ma grossesse…

.
.
Commentaire nº1 : « Ton bébé sera tout petit et en mauvaise santé. »
Lola est née à 3.360 kgs et 48 cms, ce qui est clairement dans la moyenne française qui est à 3.400 kgs. Nous sommes sorties de la maternité un jour avant car elle était en pleine forme ! Tous les paramètres étaient au vert. Aujourd’hui, elle pèse 6,500 kgs pour 61,5 cms et suit une courbe de croissance pile dans la moyenne.
...
.
Commentaire nº2 : « C’est pas étonnant qu’il y ait autant de bébés prématurés. »
Lola est née à 39SA+3, ce qui est considéré « à terme ».

.

.

.
Commentaire nº3 : « Toutes ces Fit Mom qui font du sport pendant la grossesse, c’est juste à cause de cette obsession du poids. »
J’ai fait du sport quasiment tous les jours, suivi une alimentation saine et j’ai tout de même pris 15 kilos, sans en être chamboulée. Mon ventre était aussi gros que n’importe quelle femme enceinte, et cela m’a semblé tout à fait normal. Mon gynécologue et ma sage-femme avaient estimé dès le départ ma prise de poids à 16 kilos. J’étais donc là aussi dans la moyenne française qui se situe entre 12 et 16 kilos.

.

.

.

Commentaire nº4 : « La grossesse, c’est fait pour se reposer. Arrêtez d’être si égoïstes. »
Le sport a toujours fait partie de ma vie, jusqu’à en devenir mon métier. Arrêter le sport pendant plusieurs mois m’aurait beaucoup stressé et cela aurait été encore plus dangereux pour ma santé mentale et la santé de mon bébé. Le sport permet d’éliminer le stress, de libérer des endorphines et apporte tellement de bénéfices que le bébé le ressent aussi. Pourquoi s’en priver ?

.

.
J’ai eu la chance d’avoir un gynécologue et une sage-femme qui m’ont poussé à continuer le sport jusqu’au bout. Ma grossesse a été idéale grâce en grande partie au sport. Aujourd’hui, Lola est un amour de bébé, hyper éveillée, calme et en parfaite santé, et repenser à tous ces commentaires m’attristent car finalement ce fut le seul point noir durant ces 9 mois.

Alors pourquoi tous ces commentaires ?
Pour le grand public, les Fit Mum font du sport pour ne pas grossir pendant la grossesse. Elles pensent avant tout à LEUR corps, LEURS besoins… Ce manque d’ouverture d’esprit est simplement dû à une absence cruelle d’informations sur le sujet. Peu de médias évoque de façon positive les femmes enceintes sportives. Et pourtant, il existe des centaines de recherches scientifiques. Tout le corps médical, que ce soit en France, en Europe, aux USA, pointe dans la même direction.
✔︎ Toutes les recherches confirment que le sport est BON pour la santé des futures mamans.
✔︎ Toutes les recherches mentionnent que le sport aura des conséquences bénéfiques pour les bébés, de leur naissance jusqu’à l’âge adulte.
✔︎ Toutes les recherches stipulent qu’il faut faire du sport en se basant sur sa condition physique d’avant grossesse, tout au long de la grossesse, en adaptant les mouvements et l’intensité au fil des mois.
✔︎ Toutes les recherches conseillent un minimum de 20 à 30 minutes d’activité physique par jour.
Il suffit de taper « sport during pregnancy research » sur Google pour trouver des dizaines et des dizaines de recherches scientifiques sur le sujet qui tendent vers la même réponse.
Il n’y AUCUNE recherche qui prouve le contraire. Il n’y a AUCUNE recherche qui conseille aux femmes enceintes d’arrêter de bouger.
.
VOTRE style de vie, VOTRE forme physique peuvent influencer la santé de votre bébé pendant des années. Vous êtes responsables de son bonheur mais également de sa condition physique, et cela commence pendant votre GROSSESSE. Pas à la naissance ! Mais pendant les 9 mois où il grandit dans votre ventre.
Avons-nous besoin de faire 300 squats et courir un semi-marathon pour rester en forme ? NON ! Si vous vous sentez en forme, si votre grossesse se déroule normalement, alors allez bouger, allez transpirer et libérez ses endorphines à VOTRE rythme et selon VOTRE niveau !
.

Alors il est temps que le discours évolue, que les gens prennent le temps de se renseigner pour que les mentalités changent et que chaque femme puisse vivre sa grossesse comme elle en a envie, sans remarque ni préjugé absurde ! .

Et vous, quels sont les commentaires que vous avez pu entendre pendant votre grossesse ?

4 Comments

  • Vanessa

    29 octobre 2017 at 14 h 03 min Répondre

    Bonjour,
    Je découvre le site et la page instagram. Super instructif.
    Puis-je te poser une question ? J’ai fait du sport intensément pendant des années et j’ai dû arrêté pendant 1 an et demi
    J’ai repris récemment et je suis enceinte de 6 semaines. Du coup, je me demande si je dois reprendre doucement (vu que mon corps n’a pas été actif pendant un long moment …) ou si je ne dois pas en tenir compte et continuer au même rythme en adaptant l’intensité au fur et à mesure de la grossesse.

    Merci encore pour ton site, il y en a très en français 🙂

    Vanessa

    • Fit Mum

      29 octobre 2017 at 14 h 26 min Répondre

      Merci pour ton commentaire !
      Pour le moment, je te conseille de reprendre tranquillement en augmentant petit à petit l’intensité jusqu’à trouver le rythme qui te convient. Ce qui compte, c’est de prendre du plaisir et de ne pas te mettre dans le rouge. Reste sur une allure qui te semble modérée (tu dois être capable de parler).
      Ensuite, comme tu l’as dit, tu devras adapter l’intensité et les mouvements au fur et à mesure de ta grossesse.
      Je te souhaite une belle grossesse.

  • Welsh

    20 février 2018 at 19 h 21 min Répondre

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Le sport peut être un état d’esprit et une hygiène de vie, bien au delà du simple fait de monter sur la balance.

    Chacun à ses propres objectifs et l’état d’esprit de la mère est également important au cours de la grossesse.

    La grossesse n’est clairement pas une maladie! C’est un équilibre entre le petit être qui grandit en nous et nos habitudes de vie.

    Je compte bien me faire plaisir en maintenant le sport, ce qui m’aidera également dans ma profession qui est également assez physique… Et à bas la dépression post partum!

    Merci pour ton blog!

  • FOURNIER Anne-Emmanuelle

    5 septembre 2018 at 11 h 30 min Répondre

    Hello,

    De mon côté j’ai continué le sport dès le début de ma grossesse (je suis au début du 7ème mois) en adaptant toutefois mon activité : je suis passée du yoga vinyasa avec un peu de running (pas très régulier pour ce dernier, ce n’était pas ma passion ;-)) à la natation et au yoga prénatal avec la méthode de Gasquet. Le Vinyasa me paraissait trop intense pour mon début de grossesse – déjà en étant pas enceinte, ça me poussait dans mes limites et comme il y a beaucoup de postures d’équilibres avec le poids du corps sur les bras, il y a quand même un risque de chute. La natation me fait un bien fou et j’espère bien continuer jusqu’au dernier moment 🙂 En revanche, cela n’a pas empêché qu’on me diagnostique un diabète gestationnel (tout récemment), alors que j’ai aussi une alimentation très équilibrée, essentiellement bio, sans plat préparé, avec en plus l’atout d’avoir notre propre potager qui fait que nous consommons nos propres légumes, il n’y a pas plus frais…Cela a été un coup de bambou pour moi car je navais pas de facteur de risque (IMG faible, pas d’antécédents familiaux directs…) à part le fait d’avoir plus de 35 ans (36). Comme quoi, malheureusement, l’hygiène de vie ne fait pas tout et on n’est pas forcément responsable de développer ce genre de pathologie…Bon, je me dis qu’avec une mauvaise hygiène de vie, ça aurait sans doute été pire (là j’ai une seule valeur légèrement au-dessus du seuil de référence).

Poster un commentaire