Quand reprendre le sport après l’accouchement ?

L’une des questions que l’on me pose le plus régulièrement sur Instagram et Facebook est : « Je viens d’accoucher, quand puis-je reprendre une activité sportive ? » Comme durant la grossesse, les informations que l’on peut trouver sur Internet sont confuses.
.
Et en réalité, il n’y a pas de règles ! Ou plutôt, chacune doit écrire SA propre règle. Nous sommes toutes différentes. Nous avons toutes eu une grossesse et un accouchement différents. Puis nous avons chacune récupéré à notre rythme. La grande majorité auront une rééducation du périnée à faire et quelques chanceuses passeront outre. Alors ne vous comparez pas !

Néanmoins, voici quelques conseils que je peux vous donner :

✔︎ Attendez l’accord de votre gynécologue ou de votre sage-femme : Même si les docteurs Google, la boulangère du coin et la grande-tante vous disent que vous devez attendre 2/4/6 mois avant de rebouger, n’écoutez que vous et votre staff médical.
Lorsque j’ai su que j’allais avoir une césarienne, j’étais persuadée que la reprise serait tardive car je lisais et entendais partout qu’il fallait attendre minimum 3 mois après une césarienne. Et finalement au bout de 4 semaines, lors de ma visite post-natale, j’ai eu l’accord de mon gynécologue pour reprendre !
.


.
✔︎ Si l’on veut reprendre le sport AVANT la rééducation du périnée, on se contente de faire des exercices doux : de la natation (après les 3 semaines post-accouchement), du renforcement musculaire léger, de la marche active, du yoga ou du stretching… Bref, on reprend un rythme tout doux, tout mignon. Le but étant de retrouver des sensations, sans pression, sans notion de performance. On prend du plaisir et on se concentre sur son bien-être.
Pour ma part, je n’ai pas eu de rééducation du périnée à faire (merci le sport et le gainage pendant la grossesse !), mais j’ai repris par étape :
1️⃣ Début juillet, un mois après la naissance de Lola, j’ai repris le sport à titre personnel, à mon rythme et sans pression (après accord du gynécologue). D’abord avec du renforment musculaire doux, puis avec quelques sessions de CrossFit, histoire de retrouver du souffle et remuscler un peu tout ça.
2️⃣ Début août, j’ai animé quelques cours de Zumba® pour me remettre à niveau.
3️⃣ Durant tout le mois d’août, j’ai répété plusieurs fois par semaine mon cours de STRONG®, le cours le plus intense de mon planning, celui qui me demande beaucoup d’énergie !
4️⃣ Début septembre, 3 mois jour pour jour après la naissance de Lola, j’ai attaqué mon planning de rentrée en pleine forme, avec 8 heures de cours collectifs par semaine + mes coachings persos :

..

.
.

✔︎ On est attentive à son corps et on n’hésite pas à modifier tout mouvement où l’on n’est pas à l’aise, notamment si l’on a eu un accouchement difficile ou une césarienne. Vous seules connaissez votre corps et vos limites !
J’avais très peur de refaire des Burpees et du gainage pensant que la cicatrice de ma césarienne allait me gêner. Et finalement, comme souvent, ce fut simplement de l’appréhension. Alors osez vous lancer et vous verrez immédiatement si l’exercice est faisable ou non. S’il ne l’est pas, no stress, passez à autre chose et retentez l’exercice quelques semaines après.

.

.
✔︎ On se laisse au minimum 1 jour de repos entre chaque séance afin que le corps puisse bien récupèrer. Après chaque séance, on s’hydrate beaucoup pour favoriser la circulation sanguine et éviter les courbatures.
.
✔︎ Reprendre le sport après une grossesse peut paraître insurmontable. On manque de souffle au bout de 10 minutes de course, on a les cuisses en feu après 15 squats et faire une pompe relève de l’impossible. Ne vous découragez pas si vous avez l’impression d’avoir beaucoup regressé. Car oui je vous le confirme, c’est le cas ! Mais vous retrouverez plus vite que prévu votre niveau d’avant, c’est promis. Votre corps a une mémoire !

.


.
.
✔︎ Ne vous fixez pas de longues séances. Avoir un bébé prend beaucoup de temps. Pas besoin de deux heures, 20 minutes peuvent largement suffire pour être en forme. Quelques burpees ou jumping jacks pour le cardio, du gainage pour la posture et la sangle abdominale, des pompes et des squats pour le renfo ; et c’est dans la boite ! Et pas besoin d’aller dans le dernier club fitness tendance de la ville, on peut pousser les meubles du salon, ou même les utiliser !
Comme chaque maman, j’ai fait comme j’ai pu. J’emmenais Lola à la salle, elle me regardait s’entraîner. Mais il y a des jours où j’ai dû m’arrêter en plein entraînement car elle en avait décidé autrement. D’autres jours, je m’entraînais chez moi entre le canapé et la table à manger. Certains jours, j’annulais carrément mes répétitions. Mais j’ai essayé d’être la plus régulière possible, et trois mois après la naissance de Lola, j’ai repris mon rythme d’avant grossesse.
.

 

.

Gardez en tête que de refaire du sport quelque soit le niveau et l’intensité est toujours mieux que de rester sur son canapé. Souvenez-vous que votre corps a subi de grands bouleversements et qu’il lui faut du temps. Appréciez chaque séance et concentrez-vous sur chaque résultat, même le plus petit soit-il. Soyez patiente, ne doutez pas de vos capacités, ne perdez pas de vue votre objectif et sachez reconnaître vos efforts. Et surtout, prenez du plaisir à chaque séance. C’est l’essentiel !

Pas de commentaire

Poster un commentaire