Fit Mum | Témoignage : Anaïs ☆ Runneuse jusqu’au 3ème trimestre
21977
post-template-default,single,single-post,postid-21977,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.6.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Témoignage : Anaïs ☆ Runneuse jusqu’au 3ème trimestre

Découvrez le témoignage d’Anaïs, 20 ans, qui vient d’avoir son premier enfant et qui a continué le sport pendant toute sa grossesse !

« Je m’appelle Anaïs, j’ai 20 ans et j’ai eu mon premier enfant il y a bientôt 5 mois (ça passe trop vite !).
.
Avant ma grossesse je pratiquais la course à pied 4 fois par semaine et la musculation chez moi 4 fois par semaine aussi.
.
Jusqu’à mes 16 ans je n’étais pas du tout sportive (j’étais la reine de la dispense pour éviter les cours de sport). Pendant cette période j’avais des tca (anorexie/boulimie). J’ai commencé à courir pour guérir, reprendre goût à la vie. Le sport a été ma thérapie.
.
Depuis, je fais du sport pour me vider la tête, dépasser mes limites, donner le meilleur de moi. C’est vraiment mon moment à moi.
.
Quand j’ai su que j’étais enceinte j’ai de suite senti le besoin de ralentir l’intensité de mes entraînements car j’étais complètement HS. Pendant toute ma grossesse mon programme de musculation n’a pas beaucoup changé. J’ai juste adapté les charges et les temps de récupération. Je faisais entre 2 et 4 séances par semaine suivant ma forme et mon envie.
Ce qui a le plus changé dans ma routine sportive c’est la course à pied. Déjà plus de fractionné ni de travail en côtes, juste de l’endurance. Ca fait un gros changement mais on y prend vite goût ^^ je ne courais plus pour la performance mais seulement pour mon bien-être et celui du bébé.
J’ai aussi beaucoup marché à partir du deuxième trimestre. 4km 5 fois par semaine pour prendre l’air et me dégourdir les jambes.
.
Le premier trimestre je faisais 4 sorties par semaine entre 6et 10km. J’avais beaucoup moins de nausées les jours où je courais ^^
Au deuxième trimestre, j’ai diminué à 3 sorties par semaine de maximum 6km mais la plupart du temps j’en faisais 4 (l’envie de faire pipi toutes les 5 minutes tu connais ?). Pendant ce trimestre j’avais une pêche d’enfer. Je crois que c’est celui que j’ai préféré.
.
Au troisième trimestre j’ai réduit à 2 sorties par semaine de 2-3km et j’ai continué comme ça jusqu’à 1 semaine avant mon accouchement.
.
.
Le sport pendant ma grossesse a été bénéfique autant mentalement que physiquement. Je n’ai pas eu de symptômes de grossesse après le premier trimestre et je pense que le sport y est pour beaucoup ^^ J’ai dormi sans problème jusqu’à la fin et j’étais vraiment en forme. Souvent j’oubliais que j’étais enceinte ^^ J’ai vraiment eu une grossesse de rêve.
Cela m’a aussi permis de garder une bonne condition physique et un bon mental pour mon accouchement qui s’est étendu sur plusieurs jours (la poussée a par contre été très rapide, en moins de 5 minutes bébé était là).
.
Mon copain m’a soutenu à 100% (de toute façon je suis invivable si je ne fais pas de sport). Et le reste de ma famille n’a pas fait de remarques comme j’avais le feu vert des médecins. Par contre j’ai eu beaucoup de regards désapprobateurs pendant que je courais mais bon il ne faut pas en tenir compte.
J’ai été suivie par 2 sages femmes qui me faisaient confiance et m’ont dit d’écouter mon corps. Bébé était complètement dans les courbes et allait très bien donc aucune raison d’arrêter le sport.
.
Maintenant que bébé est là le sport c’est vraiment quand je peux et quand j’en ai envie (ouais t’as pas forcément envie ni la force quand tu dors 4h par nuit). J’ai repris le sport à 2 mois post partum après avoir fait ma rééducation du périnée. J’ai augmenté progressivement le nombre de séances et depuis cette semaine j’ai repris mon rythme d’avant grossesse.
.
.
Si vous avez le feu vert pour continuer le sport et que vous en avez envie alors foncez ! Il faut juste s’écouter et y aller à un rythme plus doux. Pendant la grossesse il n’est plus question de performance mais de bien être.
.
Un dernier petit conseil pour le post partum –> n’oubliez pas de faire votre rééducation du périnée et abdominale avant de reprendre votre activité sportive, c’est vraiment important ! »
.
Vous êtes enceinte et le sport fait parti de votre quotidien ? Envoyez-nous votre témoignage !

1 Comment

  • Aline

    9 mai 2017 at 20 h 38 min Répondre

    Bonjour Anaïs, votre article fait vraiment du bien. Je suis au tout début de ma grossesse. Je consulte mon gynécologue jeudi car je suis malheureusement sujette aux fausses couches. Mais cette fois je n’ai pas envie de m’arrêter de courir. Depuis que cette grossesse est connue, j’ai juste un peu ralenti mon rythme mais pas forcément mes distances qui varient entre 8 et 10km.
    J’attends l’avis de ma gynécologue mais j’espère avoir votre parcours sportif. Enfin, uniquement la course à pieds car je n’aime pas la muscu. Je me dis juste que si la gynécologue me demande d’arrêter je me mettrais sûrement au renforcement musculaire (discipline que je ne connais pas du tout).
    Bonne reprise. Bonne soirée.

Poster un commentaire